Dimanche avec Poupette, on a flashé sur cette jolie carte :

Petit partage d'image : le prisonnier...

Une fois rentrées, j'ai lu son contenu plein de tendresse.

Petit partage d'image : le prisonnier...

Cette carte a été écrite par une maman, le 11 février 1915. On connait juste son nom de famille : Mme Brack. Elle termine sa carte par ses mots :"Reçois le plus grand baiser d'une mère qu'elle puisse envoyer à son cher enfant. Ta mère pour la vie."

Donc cette carte pleine d'affection est adressée à un prisonnier de guerre qui est retenu en Allemagne. J'ai découvert que comme les morts pour la France, il existe une base de données : la croix-rouge clic.

On y apprend qu'Emile Spitz, c'est le nom du fils, a été fait prisonnier le 21 septembre 1914 à Limey pas très loin de Metz. Il faisait partie du 368ème régiment d'infanterie. Du coup, sur le net, on apprend que ce régiment a connu entre le 2 août 1914 et le 2 juin 1916 (date de sa dissolution) 308 tués, 1315 blessés et 1037 disparus. Leur lieutenant-colonel est d'ailleurs mort ce 21 septembre 1914. C'est un tout petit bout d'histoire mais qui illustre la violence de ce conflit. Emile était né le 20 août 1883 à Aubervilliers. Il était père de famille.

Voici le rapport de la croix-rouge en mai 1915, sur le camp où il séjournait : 

Petit partage d'image : le prisonnier...
Petit partage d'image : le prisonnier...

Les russes avaient moins de "chance" que nos français...

Je vous laisse avec cette petite histoire d'une maman à un fils et vous souhaite une excellente journée...

Petit partage d'image : le prisonnier...
Retour à l'accueil